Nutrition & Bienfaits

Le sucre est un facteur d’équilibre et de plaisir au service de notre alimentation.

Sucre de canne le galion martinique trinité
Les glucides dans l’assiette : sucrés ou non ?

En reprenant l’exemple de la tarte aux pommes, vous savez désormais que les glucides sont présents dans le sucre qui la saupoudre, mais pas seulement : les pommes et la pâte en contiennent également. Si cela peut sembler logique pour les pommes car elles ont une saveur sucrée sans avoir pour autant le goût du sucre, c’est moins évident en ce qui concerne la pâte.

Micro ou macro ?

Les nutriments qui constituent cette tarte sont rangés par les nutritionnistes en deux catégories : les macronutriments (lipides, glucides, protides) et les micronutriments : vitamines et oligo-éléments (calcium, fer…).

Aliment puis nutriment ?

Pour éviter toute confusion, disons que l’aliment relève de l’assiette, tandis que le nutriment relève de la science.
Et si vous imaginiez une belle tarte aux citrons ?
Si l’on étudie sa composition, on dira que c’est un aliment constitué d’un ensemble d’ingrédients, comme la farine, le beurre, le sucre et les citrons. Si maintenant on essaye d’imaginer ce qu’elle apporte à notre corps, on pensera non plus en terme d’aliment mais de nutriment. Ce sont les différentes étapes de la digestion qui vont “transformer” l’aliment – la tarte aux pommes – en nutriments.

Et les glucides dans tout ça ?

Dans la famille des glucides, je voudrais…
Si les glucides ont tous la même valeur énergétique (4 Kcal/g), nous pouvons toutefois distinguer deux types de glucides :
– Les glucides simples
Les monosaccharides : le glucose, le fructose, le galactose
Les disaccharides : le saccharose (le sucre), le lactose, le maltose
– Les glucides complexes
Les amidons
Les glucides simples sont de petites molécules tandis que les glucides complexes sont composés de longues chaînes de molécules.

Les sucres sont ainsi classés en fonction de leur taille.
Pour mieux comprendre cette différenciation entre glucides simples et glucides complexes, il vous suffit d’imaginer deux trains de marchandises : l’un n’aurait que deux wagons (le “train saccharose”) et le second serait composé d’un nombre très important de wagons (le “train amidon”).

Je mange et après ? Comment sont assimilés les aliments ?

Lorsqu’un aliment est consommé, il subit des actions chimiques et mécaniques. Ainsi, la salive commence à découper les amidons en molécules de petites tailles (les matodextrines). L’estomac agit, entre autres, mécaniquement sur les aliments : un fruit, selon qu’il est croqué, consommé sous la forme de confiture ou de jus de fruit, lui donne plus ou moins de “travail”. Le temps de passage des nutriments dans l’organisme, est ainsi plus ou moins long.
La vitesse de digestion des glucides change suivant qu’ils sont consommés isolément ou qu’ils le sont au cours d’un repas. Leur vitesse d’assimilation dépend alors de la composition générale de celui-ci.